A26 Architectures | Pôle universitaire, Lyon (69)

Pôle Universitaire des Quais, Lyon

Pôle Universitaire des Quais, Lyon (69)

Référence Auer Weber et A.26-AD, membre associé du groupe A.26

Création du Pôle Universitaire des Quais comprenant un bâtiment dédié à l’IUT Jean Moulin Lyon 3, un bâtiment destiné à la gouvernance du PRES, un Pôle International d’accueil, une Résidence Universitaire  et un Restaurant Universitaire.

L’ensemble immobilier dans le quartier des facultés, à proximité de l’hôpital Saint-Luc Saint-Joseph constitue une structure d’accueil et de représentation à la mesure des 120 000 étudiants que compte l’Université de Lyon. Le Pôle Universitaire des Quais regroupe 5 équipements : L’Université de Lyon – Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES), regroupant la présidence, la Maison de l’International (centre international d’accueil de l’Université de Lyon), et le Collégium de Lyon (Institut d’Études Avancées en Sciences Humaines et Sociales), l’Institut Universitaire de Technologie (IUT Jean Moulin Lyon 3), une résidence universitaire du CROUS, un restaurant universitaire et administratif du CROUS et la Maison Internationale des Langues et des Cultures (MILC ; architectes : Thierry Van de Wyngaert et Véronique Feigel). Cet ensemble constitue un signal fort sur le site des quais du Rhône, berceau de l’Université depuis le 19ème siècle. Par son volume sobre et l’aspect spécifique des matériaux mis en oeuvre, sans oublier le soin porté aux détails d’exécution, l’ensemble constituera un élément fort et authentique du paysage universitaire lyonnais.

Données techniques

MAÎTRE D’OUVRAGE : RECTORAT DE L’ACADÉMIE DE LYON / CROUS DE LYON ST ETIENNE
LIEU : Lyon (69)
PROGRAMME : Construction du Pôle Universitaire des Quais
ARCHITECTE MANDATAIRE : AUER WEBER, Munich
ARCHITECTE ASSOCIE : ARODIE DAMIAN ARCHITECTURES, Lyon
MISSION : maîtrise d’œuvre (complète)
SHON : 14 545 m²
MODE DE SELECTION : Concours
MONTANT DES TRAVAUX : 22,37 M€ H.T.
RÉALISATION : Livraison septembre 2015
DEMARCHE HQE
PHOTOGRAPHE : Aldo Amoretti